Une d\xE9finition de la \xAB publication ouverte \xBB :

La \xAB publication ouverte \xBB signifie que le processus pour cr\xE9er des nouvelles est transparent pour les lecteurs. Ils peuvent \xE9crire un article et voir que celui-ci appara\xEEt imm\xE9diatement dans la liste des articles publiquement disponibles. Ces articles sont filtr\xE9s le moins possible pour aider les lecteurs \xE0 trouver les articles qu'ils veulent. Les lecteurs peuvent voir les d\xE9cisions de r\xE9daction telles qu'elles sont faites par d'autres. Ils peuvent voir comment s'impliquer eux-m\xEAmes et aider \xE0 prendre des d\xE9cisions de r\xE9daction. S'ils pensent \xE0 une meilleure solution logicielle pour aider \xE0 former des d\xE9cisions de r\xE9daction, ils peuvent copier le logiciel parce qu'il est libre et le modifier pour d\xE9marrer leur propre site. S'ils veulent redistribuer les nouvelles, ils le peuvent, de pr\xE9f\xE9rence sur un site de \xAB publication ouverte \xBB. La publication ouverte suppose que le lecteur est intelligent et cr\xE9ateur et qu\x92il pourrait vouloir \xEAtre un auteur, un journaliste, un \xE9diteur, un artiste, un distributeur, et m\xEAme un programmeur de logiciel. La publication ouverte suppose que le lecteur peut distinguer une histoire merdique d'un bon article. Qu\x92il puisse trouver ce qu'il cherche et aider d'autres lecteurs cherchant sur la m\xEAme piste.

Le d\xE9lire total :

La \xAB publication ouverte \xBB, c'est la m\xEAme chose que le \xAB logiciel libre \xBB. Ce sont deux r\xE9ponses (r)\xE9volutionnaires \xE0 la privatisation de l'information par des monopoles multinationaux. Pour le logiciel c'est Microsoft. Pour l'info,c'est CNN. Pour le logiciel et l'info c'est Time Warner - AOL. Le \xAB logiciel libre \xBB est un cadeau \xE0 l'humanit\xE9. Si vous avez un morceau de logiciel libre, vous pouvez le donner \xE0 quelqu'un d'autre gratuitement. Vous pouvez faire payer pour ce logiciel libre, mais une fois que quelqu'un d'autre a une copie, il peut donner autant de copies qu'il veut. Donc le logiciel libre vient le plus souvent gratuitement. On peut l'appeler la bi\xE8re gratuite. Mais le logiciel libre ce n'est pas seulement \xE7a. Le logiciel libre est aussi libre que la libert\xE9 de parole, pas juste la bi\xE8re gratuite. Il s'agit de la libert\xE9 du logiciel. Un mouvement de lib\xE9ration du logiciel. Le code source, le code g\xE9n\xE9tique, la m\xE9canique interne est ouverte \xE0 d'autres pour consultation (d'o\xF9 vient que le logiciel libre est aussi appel\xE9 \xAB source ouverte \xBB). Donc d'autres peuvent le prendre et le changer et transmettre leurs changements \xE0 d'autres gens. Le produit est librement disponible et le processus de production est libre et transparent. Si quelqu'un ne l'aime pas, il peut le prendre et le modifier. Une chose qu'il ne peut pas changer est sa libert\xE9. Les seules conditions attach\xE9es sont l\xE0 pour emp\xEAcher les gens de le retenir prisonnier. On appelle GNU COPYLEFT ces conditions de libert\xE9, c'est une belle subversion de la loi sur le copyright qui garantit la libert\xE9 pour un morceau de code et toutes ses mutations.

Les moyens sont la fin. Le voyage est la destination : Microsoft ne trouve pas cette plaisanterie tr\xE8s dr\xF4le. Microsoft est une des plus grandes soci\xE9t\xE9s dans le monde. Microsoft d\xE9pense des milliards de dollars pour payer des programmeurs pour garder leur logiciel bien ferm\xE9 et ses composants secrets. Le logiciel libre est essentiellement \xE9crit par des volontaires. C'est le logiciel libre qui fait tourner Internet, et pas Microsoft. Le nombre et la diversit\xE9 des gens utilisant le logiciel libre va s'acc\xE9l\xE9rant. Microsoft r\xE9pond d'habitude \xE0 de telles menaces en les rachetant et les assimilant. Mais le logiciel libre ne peut pas \xEAtre privatis\xE9. Le logiciel libre n'est pas avare avec son code g\xE9n\xE9tique. Le logiciel libre se diffuse lui-m\xEAme comme un microbe bienveillant apr\xE8s un saut \xE9volutionnaire. Le logiciel est l'information. Comme l'actualit\xE9. Comme les opinions. On peut facilement le copier et le partager. Peut-\xEAtre l'information veut-elle \xEAtre libre ? Dans le syst\xE8me d'information mondial multinational dominant, les nouvelles ne sont pas libres, les nouvelles ne sont pas ouvertes. C'est tr\xE8s cher. C'est fortement dissimul\xE9. Pour voir les nouvelles vous devez payer de l'argent ou de votre temps pass\xE9 \xE0 regarder des pubs (d'habitude pour des voitures) ou les deux. Pour cr\xE9er les nouvelles vous devez payer tr\xE8s chers des consultants en relations publiques. Pour \xE9crire les nouvelles vous devez vous soumettre aux valeurs de l'information d'entreprise, \xE9crire vos articles sur une cha\xEEne de production, pour l'impact publicitaire maximum et pour co\xFBt minimal. Pour \xE9diter les nouvelles vous devez \xEAtre un service de fil d'actualit\xE9 du march\xE9 boursier mondial ou une soci\xE9t\xE9 de m\xE9dias multinationale. Pour distribuer les nouvelles vous devez avoir une des 6 tours de transmission TV dans une ville de millions d'habitants. Les soci\xE9t\xE9s de m\xE9dias supposent que les t\xE9l\xE9spectateurs sont stupides. Dans leurs yeux le plus grand cr\xE9ateur potentiel total d'audience ce sont les Funniest Home Video [marque US : les Vid\xE9os Domestiques les Plus dr\xF4les ]. Les gens cr\xE9ateurs n'ach\xE8tent pas ces trucs, ils font leurs propres trucs. C'est un probl\xE8me pour des multinationales de m\xE9dias. Elles n'ont pas confiance en la capacit\xE9 cr\xE9ative de leur audience. Cela pourrait \xEAtre mauvais pour des profits, mauvais pour les salaires des dirigeants. Mais c'est bien comme \xE7a. L'audience n'a pas confiance dans les m\xE9dias d'entreprise non plus. Cette situation a men\xE9 \xE0 une confusion effr\xE9n\xE9e et \xE0 l'ali\xE9nation de la soci\xE9t\xE9. Nous sommes d\xE9connect\xE9s de nous-m\xEAmes et de notre \xE9cologie. Notre plan\xE8te fonctionne plus que jamais auparavant comme un \xE9cosyst\xE8me global en raison de la nature globale de l'activit\xE9 humaine, cependant les gens n'ont pas de moyens de communication les uns avec les autres. Des probl\xE8mes syst\xE9miques restent invisibles \xE0 des milliards de gens et restent sans solution. Seules les questions qui font vendre de la pub ou engraissent la Bourse ont un impact global fiable en tant qu'information. Ce que nous avons est un syst\xE8me tr\xE8s complexe dans lequel les gens ont r\xE9cemment acquis un pouvoir \xE9norme mais ils n'ont pas encore \xE9galement le r\xE9seau puissant d'infrastructure de communication qui va avec. Nous n'avons aucun r\xE9seau neuronal pour traiter l'information. Pas tant un village global qu'un m\xE9gaphone global. Puis Internet a \xE9t\xE9 ajout\xE9 aux outils de communications globaux. Si vous pouvez lire Internet, vous pouvez aussi y \xE9crire. Si quelqu'un d'autre a racont\xE9 une histoire sur Internet, vous pouvez choisir de l'entendre. Il y a un flux d'information entre Internet et les autres syst\xE8mes de communication : le t\xE9l\xE9phone, la TV, la radio et les journaux, constituant ainsi un r\xE9seau de transfert de l'information beaucoup plus \xE9quilibr\xE9. C'est un village global dans lequel vous pouvez vous extraire de l'embouteillage et rencontrer des gens dans la rue \xE9lectronique et avoir une conversation. Internet rend possible la publication ouverte \xE0 l'\xE9chelle de la cit\xE9 et \xE0 l'\xE9chelle du monde. Les citoyens ont finalement l'acc\xE8s \xE0 la m\xEAme communication globale bilat\xE9rale, \xE0 bon march\xE9 et puissante, que celle \xE0 laquelle des gouvernements coloniaux et des multinationales ont eu acc\xE8s pendant des si\xE8cles. La publication ouverte est \xE0 l'oppos\xE9 du spectre de confiance par rapport aux m\xE9dias d'entreprise. Nous ne travaillons pas pour convaincre les gens que c'est une bonne fa\xE7on de faire des choses mais nous fournissons un espace dans lequel les gens pourraient d\xE9cider par eux-m\xEAmes.

Le voyage est la destination :

La publication ouverte n'est pas nouvelle. C'est une r\xE9invention \xE9lectronique de l'art antique des conteurs. La publication ouverte est le logiciel libre. C'est la libert\xE9 d'information, la libert\xE9 pour la cr\xE9ativit\xE9. Que deviendra le journalisme d'investigation ? Comment les gens donneront-ils une perspective de l'\xE9tranger ? Qu'est-ce qui fournira le sens de la vue d'ensemble, la connexion et l'identit\xE9 commune ? Quelqu'un sera-t-il pay\xE9 pour son travail ? Qu'est-ce qui arrivera aux films de cin\xE9ma ? Aux musiciens ? O\xF9 conduiront ces efforts continus faits par des centaines de gens ? J'esp\xE8re que le logiciel libre a d\xE9j\xE0 r\xE9pondu \xE0 ces questions que pose la publication ouverte. Et aussi en partie Indymedia et des milliers d'autres sites Web de publication ouverte. La publication ouverte reprend simplement une tendance existante et l'identifie, l'amplifiant et l'appliquant strat\xE9giquement aux points faibles dans les monopoles globaux de pouvoir et d'information. Les pyramides inspirent la crainte. Elles ont \xE9t\xE9 aussi construites par le travail d'esclaves. Nous avons \xE9volu\xE9 en tant qu'esp\xE8ce. Nous pouvons faire beaucoup de choses \xE9tonnantes sans ces techniques brutales d'esclavage \xE9gyptien. Nous pouvons nous passer de nouvelles pyramides. Nous sommes au milieu d'une extinction massive des esp\xE8ces. Nous devons imaginer comment vivre en harmonie avec l'\xE9cosyst\xE8me de cette plan\xE8te avant que l'\xE9cosyst\xE8me n'entre dans une boucle de r\xE9action n\xE9gative et tue les formes de vie par milliards. Nous n'allons pas arriver \xE0 ces fins en sacrifiant nos vies pour les automobiles, en n\xE9gociant nos droits de l'homme contre des chaussures, en tuant nos gens au service l'industrie pharmaceutique, en cachant notre cr\xE9ativit\xE9 au service des multinationales. Nous pouvons faire mieux. Oubliez les pyramides. Contournez la domination du monde. Le logiciel libre c\xE2ble le globe. La publication ouverte pourrait juste nous aider \xE0 utiliser ces fils pour sauvegarder la plan\xE8te. Texe de M.Arnison publi\xE9 Mars 2001/ r\xE9cup\xE9r\xE9 sur le site IMC-Marseille/ retouch\xE9 par le collectif Onarretetout

-- ZaZ - 16 Apr 2006

***********************

ZaZ (Kris onarretetout@no-logSTOPSPAM.org) fait la promo du Copyleft mais ne le respecte pas puisque, bien que l'auteur demande explicitement de citer le lien d'origine, il ne le fait pas et ce texte est introuvable sur le site IMC-Marseille. Il figure par contre sur ImcFrance, et je donne le lien dans l'article complet \xE0 http://fsl33.apinc.org/bb/viewtopic.php?t=1383 Les m\xEAmes extraits, dat\xE9s du 15-4, sont affich\xE9s sur le nouveau site Assembl\xE9es Populaires. Ce site se targue \xE9galement d'avoir des commentaires ouverts, mais cela n\xE9cessite que le navigateur accepte d'ouvrir une fen\xEAtre popup via un script java. De plus, ce blog comporte un bloc de pub, ce qui est \xE9trange pour qui pr\xE9tend lutter contre le tout marchand. J'ai \xE9crit plusieurs fois \xE0 Ivan < publicationlibre@no-log.org> qui est sens\xE9 g\xE9rer ce site pour lui signaler ces anomalies mais je n'ai toujours pas eu de r\xE9ponse. Quant \xE0 Kris, il reste invisible. Lui, Ivan, et d'autres feignent d'ignorer le Site alternatif du FSL33 pourtant actif depuis plus de 4 ans et assez fr\xE9quent\xE9. Sans r\xE9union pr\xE9paratoire avec les autres personnes int\xE9ress\xE9es (sauf une qui a \xE9t\xE9 annul\xE9e au dernier moment et qui a fait d\xE9placer des gens inutilement, sans excuse ult\xE9rieure), ZaZ et ses amis ont d\xE9j\xE0 d\xE9cid\xE9 du logiciel \xE0 utiliser, etc. Ils ignorent sans doute que le processus de cr\xE9ation doit \xEAtre transparent et non en catimini. Alors les "newbies" et le "Teckie", dites-vous bien que j'ai \xE9t\xE9 situ avant vous et qu'il va falloir observer un minimum de transparence.
Topic revision: r3 - 30 Dec 2006, AlainDONNART
This site is powered by FoswikiCopyright © by the contributing authors. All material on this collaboration platform is the property of the contributing authors.
Ideas, requests, problems regarding Foswiki? Send feedback