La publication ouverte, c'est la m\xEAme chose que le logiciel libre

Matthew Arnison <maffew@cat.org.au>
Mars 2001
Revision : 1.19 Date : 2 D\xE9cembre 2002

Une d\xE9finition de travail de la publication ouverte
La publication ouverte signifie que le processus pour cr\xE9er des nouvelles est transparent pour les lecteurs. Ils peuvent \xE9crire un article et voir que celui-ci appara\xEEt imm\xE9diatement dans la liste des articles publiquement disponibles. Ces articles sont filtr\xE9s le moins possible pour aider les lecteurs \xE0 trouver les articles qu'ils veulent. Les lecteurs peuvent voir les d\xE9cisions de r\xE9daction telles qu'elles sont faites par d'autres. Ils peuvent voir comment s'impliquer eux-m\xEAmes et aider \xE0 prendre des d\xE9cisions de r\xE9daction. S'ils pensent \xE0 une meilleure solution logicielle pour aider \xE0 former des d\xE9cisions de r\xE9daction, ils peuvent copier le logiciel parce qu'il est libre et le modifier pour d\xE9marrer leur propre site. S'ils veulent redistribuer les nouvelles, ils le peuvent, de pr\xE9f\xE9rence sur un site de publication ouverte.

Le d\xE9lire total

La publication ouverte, c'est la m\xEAme chose que le logiciel libre.

Ce sont deux r\xE9ponses (r)\xE9volutionnaires \xE0 la privatisation de l'information par des monopoles multinationaux. Pour le logiciel c'est Microsoft. Pour l'info,c'est CNN. Pour le logiciel et l'info c'est Time Warner - AOL.

Le logiciel libre est un cadeau \xE0 l'humanit\xE9. Si vous avez un morceau de logiciel libre, vous pouvez le donner \xE0 quelqu'un d'autre gratuitement[1]. Vous pouvez faire payer pour ce logiciel libre, mais une fois que quelqu'un d'autre a une copie, il peut donner autant de copies qu'il veut. Donc le logiciel libre vient le plus souvent gratuitement. On peut l'appeler la bi\xE8re gratuite. Mais le logiciel libre ce n'est pas seulement \xE7a. Le logiciel libre est aussi libre que la libert\xE9 de parole, pas juste la bi\xE8re gratuite.

Il s'agit de la libert\xE9 du logiciel. Un mouvement de lib\xE9ration du logiciel. Le code source, le code g\xE9n\xE9tique, la m\xE9canique interne est ouverte \xE0 d'autres pour consultation (d'o\xF9 vient que le logiciel libre est aussi appel\xE9 source ouverte). Donc d'autres peuvent le prendre et le changer et transmettre leurs changements \xE0 d'autres gens. Le produit est librement disponible et le processus de production est libre et transparent.

Si quelqu'un ne l'aime pas, il peut le prendre et le modifier. Une chose qu'il ne peut pas changer est sa libert\xE9. Les seules conditions attach\xE9es sont l\xE0 pour emp\xEAcher les gens de le retenir prisonnier. On appelle GNU copyleft ces conditions de libert\xE9, c'est une belle subversion de la loi sur le copyright qui garantit la libert\xE9 pour un morceau de code et toutes ses mutations.

Les moyens sont la fin. Le voyage est la destination.

Vous pourriez penser que ce processus ne produirait rien de vraiment cr\xE9ateur, \xE9tonnant, stup\xE9fiant, \xE9norme, complexe, simple, petit, p\xE9dant, fiable, al\xE9atoire ou agr\xE9able.

Si vous avez pens\xE9 cela, vous sous-estimeriez r\xE9solument ce \xE0 quoi les gens sont pr\xEAts pour pouvoir jouer. Parce que tous ces adjectifs s'appliquent au logiciel libre. Les geeks aiment plaisanter sur ce qui manque au logiciel libre pour arriver \xE0 la domination du monde.

Microsoft ne trouve pas cette plaisanterie tr\xE8s dr\xF4le. Microsoft est une des plus grandes soci\xE9t\xE9s dans le monde. Microsoft d\xE9pense des milliards de dollars pour payer des programmeurs pour garder leur logiciel bien ferm\xE9 et ses composants secrets.

Le logiciel libre est essentiellement \xE9crit par des volontaires. C'est le logiciel libre qui fait tourner Internet, et pas Microsoft. Le nombre et la diversit\xE9 des gens utilisant le logiciel libre va s'acc\xE9l\xE9rant.

Microsoft r\xE9pond d'habitude \xE0 de telles menaces en les rachetant et les assimilant. Mais le logiciel libre ne peut pas \xEAtre privatis\xE9. Le logiciel libre n'est pas avare avec son code g\xE9n\xE9tique. Le logiciel libre se diffuse lui-m\xEAme comme un microbe bienveillant apr\xE8s un saut \xE9volutionnaire.

Microsoft suppose que les gens sont stupides et organise des groupes de r\xE9flexion pour d\xE9terminer exactement en quoi ils sont stupides. Ils payent alors \xE0 quelques personnes beaucoup d'argent pour int\xE9grer cette stupidit\xE9 dans le logiciel. Parfois cela marche bien, parce qu'il arrive \xE0 chacun d'\xEAtre parfois stupide. Mais cela ne facilite pas bien les choses pour ceux qui sont intelligents.

Le logiciel libre suppose que les gens sont intelligents et cr\xE9ateurs et peuvent vouloir nager tous seuls aussi bien en surface que dans les profondeurs de la technologie. M\xEAme le programmeur le plus geek pourrait vouloir planter ses pieds dans le fond parfois et le d\xE9butant le plus frais \xE9moulu pourrait faire le plus grand plouf en plongeant directement vers les profondeurs ultimes.

Les programmeurs de logiciel libre r\xE9ussissent toujours \xE0 manger bien qu'ils donnent gratuitement leur code.

Le logiciel est l'information. Comme l'actualit\xE9. Comme les opinions. On peut facilement le copier et le partager. Peut-\xEAtre l'information veut-elle \xEAtre libre ?

Dans le syst\xE8me d'information mondial multinational dominant, les nouvelles ne sont pas libres, les nouvelles ne sont pas ouvertes. C'est tr\xE8s cher. C'est fortement dissimul\xE9.

Pour voir les nouvelles vous devez payer de l'argent ou de votre temps pass\xE9 \xE0 regarder des pubs (d'habitude pour des voitures) ou les deux. Pour cr\xE9er les nouvelles vous devez payer tr\xE8s chers des consultants en relations publiques. Pour \xE9crire les nouvelles vous devez vous soumettre aux valeurs de l'information d'entreprise, \xE9crire vos articles sur une cha\xEEne de production, pour l'impact publicitaire maximum et pour co\xFBt minimal. Pour \xE9diter les nouvelles vous devez \xEAtre un service de fil d'actualit\xE9 du march\xE9 boursier mondial ou une soci\xE9t\xE9 de m\xE9dias multinationale. Pour distribuer les nouvelles vous devez avoir une des 6 tours de transmission TV dans une ville de millions d'habitants.

Les soci\xE9t\xE9s de m\xE9dias supposent que les t\xE9l\xE9spectateurs sont stupides. Dans leurs yeux le plus grand cr\xE9ateur potentiel total d'audience ce sont les Funniest Home Video [marque US : les Vid\xE9os Domestiques les Plus dr\xF4les ]. Les gens cr\xE9ateurs n'ach\xE8tent pas ces trucs, ils font leurs propres trucs. C'est un probl\xE8me pour des multinationales de m\xE9dias. Elles n'ont pas confiance en la capacit\xE9 cr\xE9ative de leur audience. Cela pourrait \xEAtre mauvais pour des profits, mauvais pour les salaires des dirigeants.

Mais c'est bien comme \xE7a. L'audience n'a pas confiance dans les m\xE9dias d'entreprise non plus.

Cette situation a men\xE9 \xE0 une confusion effr\xE9n\xE9e et \xE0 l'ali\xE9nation de la soci\xE9t\xE9. Nous sommes d\xE9connect\xE9s de nous-m\xEAmes et de notre \xE9cologie. Notre plan\xE8te fonctionne plus que jamais auparavant comme un \xE9cosyst\xE8me global en raison de la nature globale de l'activit\xE9 humaine, cependant les gens n'ont pas de moyens de communication les uns avec les autres. Des probl\xE8mes syst\xE9miques restent invisibles \xE0 des milliards de gens et restent sans solution. Seules les questions qui font vendre de la pub ou engraissent la Bourse ont un impact global fiable en tant qu'information.

Ce que nous avons est un syst\xE8me tr\xE8s complexe dans lequel les gens ont r\xE9cemment acquis un pouvoir \xE9norme mais ils n'ont pas encore \xE9galement le r\xE9seau puissant d'infrastructure de communication qui va avec. Nous n'avons aucun r\xE9seau neuronal pour traiter l'information. Pas tant un village global qu'un m\xE9gaphone global.

Puis Internet a \xE9t\xE9 ajout\xE9 aux outils de communications globaux. Si vous pouvez lire Internet, vous pouvez aussi y \xE9crire. Si quelqu'un d'autre a racont\xE9 une histoire sur Internet, vous pouvez choisir de l'entendre. Il y a un flux d'information entre Internet et les autres syst\xE8mes de communication : le t\xE9l\xE9phone, la TV, la radio et les journaux, constituant ainsi un r\xE9seau de transfert de l'information beaucoup plus \xE9quilibr\xE9. C'est un village global dans lequel vous pouvez vous extraire de l'embouteillage et rencontrer des gens dans la rue \xE9lectronique et avoir une conversation.

Internet rend possible la publication ouverte \xE0 l'\xE9chelle de la cit\xE9 et \xE0 l'\xE9chelle du monde. Les citoyens ont finalement l'acc\xE8s \xE0 la m\xEAme communication globale bilat\xE9rale, \xE0 bon march\xE9 et puissante, que celle \xE0 laquelle des gouvernements coloniaux et des multinationales ont eu acc\xE8s pendant des si\xE8cles.

Qu'est-ce que la publication ouverte ?

Comme le logiciel gratuit, avec la publication ouverte les nouvelles sont souvent distribu\xE9es gratuitement. Il n'y a aucune pub pour vous faire perdre votre temps et corrompre le contenu. Mais ce n'est pas la chose la plus importante.

La publication ouverte signifie que le processus pour cr\xE9er des nouvelles est transparent pour les lecteurs. Ils peuvent contribuer en \xE9crivant un article et voir que celui-ci appara\xEEt imm\xE9diatement dans la liste des articles publiquement disponibles. Ces articles sont filtr\xE9s le moins possible pour aider les lecteurs \xE0 trouver les articles qu'ils veulent. Les lecteurs peuvent voir des d\xE9cisions de r\xE9daction telles qu'elles sont faites par d'autres. Ils peuvent voir comment s'impliquer et aider \xE0 prendre des d\xE9cisions \xE9ditoriales. S'ils peuvent imaginer une meilleure solution logicielle pour prendre des d\xE9cisions de r\xE9daction, ils peuvent copier le logiciel parce qu'il est libre et le modifier, et d\xE9marrer leur propre site. S'ils veulent redistribuer les nouvelles, ils le peuvent, de pr\xE9f\xE9rence sur un site de publication ouverte.

On peut voir comment marche le travail de journalisme. La publication ouverte suppose que le lecteur est intelligent et cr\xE9ateur et pourrait vouloir \xEAtre un auteur et un \xE9diteur et un distributeur et m\xEAme un programmeur logiciel. La publication ouverte suppose que le lecteur peut distinguer une histoire merdique d'un bon article. Que le lecteur puisse trouver ce qu'il chercher et puisse aider d'autres lecteurs cherchant sur la m\xEAme piste.

Nous faisons confiance \xE0 l'auditoire et il semble que l'auditoire nous fasse confiance en retour.

La publication ouverte est \xE0 l'oppos\xE9 du spectre de confiance par rapport aux m\xE9dias d'entreprise.

Nous ne travaillons pas pour convaincre les gens que c'est une bonne fa\xE7on de faire des choses. Nous fournissons un espace dans lequel les gens pourraient d\xE9cider par eux-m\xEAme si c'est une bonne fa\xE7on de faire des choses ou non.

Le voyage est la destination.

La publication ouverte n'est pas nouvelle. C'est une r\xE9invention \xE9lectronique de l'art antique des conteurs.

La publication ouverte est le logiciel libre. C'est la libert\xE9 d'information, la libert\xE9 pour la cr\xE9ativit\xE9.

La publication ouverte est essentiellement faite par des volontaires.

Que deviendra le journalisme d'investigation ? Comment les gens donneront-ils une perspective de l'\xE9tranger ? Qu'est-ce qui fournira le sens de la vue d'ensemble, la connexion et l'identit\xE9 commune ? Quelqu'un sera-t-il pay\xE9 pour son travail ? Qu'est-ce qui arrivera aux films de cin\xE9ma ? Aux musiciens ? O\xF9 conduiront ces efforts continus faits par des centaines des gens ?

J'esp\xE8re que le logiciel libre a d\xE9j\xE0 r\xE9pondu \xE0 ces questions que pose la publication ouverte. Et aussi en partie Indymedia et des milliers d'autres sites Web de publication ouverte. La publication ouverte reprend simplement une tendance existante et l'identifie, l'amplifiant et l'appliquant strat\xE9giquement aux points faibles dans les monopoles globaux de pouvoir et d'information.

Les pyramides inspirent la crainte. Elles ont \xE9t\xE9 aussi construites par le travail d'esclaves. Nous avons \xE9volu\xE9 en tant qu'esp\xE8ce. Nous pouvons faire beaucoup de choses \xE9tonnantes sans ces techniques brutales d'esclavage \xE9gyptien. Nous pouvons nous passer de nouvelles pyramides.

Nous sommes au milieu d'une extinction massive des esp\xE8ces. Nous devons imaginer comment vivre en harmonie avec l'\xE9cosyst\xE8me de cette plan\xE8te avant que l'\xE9cosyst\xE8me n'entre dans une boucle de r\xE9action n\xE9gative et tue les formes de vie par milliards. Nous n'allons pas arriver \xE0 ces fins en sacrifiant nos vies pour les automobiles, en n\xE9gociant nos droits de l'homme contre des chaussures, en tuant nos gens au service l'industrie pharmaceutique, en cachant notre cr\xE9ativit\xE9 au service des multinationales.

Nous pouvons faire mieux. Oubliez les pyramides. Contournez la domination du monde.

Le logiciel libre c\xE2ble le globe. La publication ouverte pourrait juste nous aider \xE0 utiliser ces fils pour sauvegarder la plan\xE8te.

Notes de bas de page
Les exemples de publication ouverte :

* www.active.org.au
* www.Indymedia.org
* www.kuro5hin.org

Aucun de ces sites ne respecte tous les crit\xE8res ci-dessus pour la publication ouverte. Mais ils en sont assez pr\xE8s. Il y en a probablement des tas d'autres l\xE0-bas. Les suggestions sont les bienvenues.

Notez que tandis que slashdot.org a beaucoup de fonctions de publication ouvertes et fut une inspiration importante pour la publication ouverte, je ne pense pas que c'est vraiment de la publication ouverte. Significativement, les histoires (par opposition aux commentaires) proviennent de contributions de lecteurs, mais elles sont trait\xE9es derri\xE8re des portes ferm\xE9es.

\xC0 propos, aucun des quatre sites cit\xE9s ci-dessus n'existerait sans le logiciel libre. Je suppose que c'est encore un raison pour laquelle on peut dire que la publication ouverte c'est le logiciel libre.

................

\xC9videmment je pense que nous pouvons apprendre beaucoup du mouvement de logiciel libre. Une id\xE9e que nous n'avons pas d\xE9velopp\xE9e beaucoup est encore la publication ouverte copyleft, semblable au logiciel libre copyleft. Le copyleft d\xE9finit comment l'information peut \xEAtre partag\xE9e, d\xE9tournant les lois de copyright pour assurer que l'information libre peut seulement \xEAtre r\xE9utilis\xE9e dans un contexte libre. Cela encourage la croissance d'espaces libres, des zones autonomes, \xE0 mesure que le processus de partage de l'information se r\xE9pand avec l'information elle-m\xEAme. Cela peut \xEAtre une partie clef de ce que nous devons d\xE9finir comme \xE9tant la publication ouverte pour nous et pour des collaborateurs potentiels. Le copyleft n'a pas besoin d'\xEAtre l\xE9galement compl\xE8tement blind\xE9 pour \xEAtre utile. Cela peut \xEAtre d\xE9velopp\xE9 dans plus tard, la chose la plus utile serait de commencer par jouer avec la d\xE9finition. C'est en partie ce que nous faisons avec notre travail de d\xE9finition du r\xE9seau Indymedia. Mais je pense que nous devrions aussi d\xE9finir comment nous partageons des morceaux d'information plus petits et que le copyleft devienne aussi (comme la Publication Ouverte) un crit\xE8re d'adh\xE9sion au r\xE9seau Indymedia. Et la constitution de base d'une information c'est une histoire plus la licence de copyleft qui s'y rattache.

Pour moi, l'id\xE9e la plus int\xE9ressante jusqu'ici dans ce secteur appliqu\xE9 aux actualit\xE9s est l'id\xE9e qu'une histoire peut \xEAtre r\xE9utilis\xE9e n'importe o\xF9, mais seulement \xE0 la condition que tous les lecteurs/spectateurs qui la consultent puissent facilement identifier la source de l'histoire et y revenir . Par exemple par un sous-titre sur l'image avec l'adresse Web du site Indymedia d'o\xF9 l'histoire est venue. Cela signifie que le spectateur peut non seulement v\xE9rifier la version originale de l'histoire, mais ajouter aussi son propre jus cr\xE9ateur au flux. Cela aiderait \xE0 assurer que partout o\xF9 va l'histoire, il y a un lien solide qui ram\xE8ne \xE0 ceux qui y ont travaill\xE9, le processus de base qui a permis et permet \xE0 de nouvelles personnes de contribuer, de faire subir une mutation et de poursuivre le processus \xE9volutif.

Cela implique vraiment l'abandon du droit d'exiger un paiement \xE0 chaque copie faite. Le logiciel libre fait le m\xEAme sacrifice et il se trouve que \xE7a marche vraiment. Nous devons l'essayer pour des actualit\xE9s et des documentaires et voir si \xE7a marche bien l\xE0 aussi.

Un point clef consiste en ce que vous pouvez toujours faire payer pour des copies d'information copyleft. Vous ne pouvez pas juste emp\xEAcher quelqu'un d'autre de donner la copie qu'il a achet\xE9, y compris l'acc\xE8s \xE0 la source. Et les sources doivent \xEAtre disponibles sans co\xFBter plus que le co\xFBt brut de distribution.

Et il s'av\xE8re que les gens ach\xE8tent toujours le logiciel libre. Pas mal de gens en fait.

En plus de \xE7a, la r\xE9putation de logiciel libre s'\xE9tend tr\xE8s rapidement s'il est bon. Ce qui b\xE9n\xE9ficie au projet logiciel en g\xE9n\xE9rant plus de r\xE9actions, plus de volontaires pour aider \xE0 l'am\xE9liorer et dans quelques cas plus d'argent.

Pour un documentaire vid\xE9o l'analogie consisterait \xE0 le placer sous copyleft pour que quelqu'un puisse le copier tant que la copie met en \xE9vidence que c'\xE9tait copyleft et n'importe quel spectateur pourrait trouver un lien ramenant \xE0 la source (par exemple l'adresse Web du collectif Indymedia d'o\xF9 elle provient). Mais le fabricant vid\xE9o pourrait toujours faire payer pour faire une copie. Ils pourraient faire payer particuli\xE8rement cher pour les r\xE9seaux de TV multinationaux qui r\xE9clament instamment des copies par exemple. Le r\xE9seau de TV devrait payer s'il veut le film rapidement sans s'acharner \xE0 chercher quelqu'un d'autre qui l'aurait et accepterait de le copier en vitesse. Et quelle que soit la fa\xE7on dont ils vont malmener l'original, \xE0 cause de la licence de copyleft, ils devront l\xE9galement r\xE9server un peu de l'attention de leurs spectateurs \xE0 l\x92adresse Web de la source. Cette attention des spectateurs est une ressource d'une valeur extr\xEAme pour le r\xE9seau, parce que c'est extr\xEAmement puissant. Cela peut aussi \xEAtre puissant pour nous. S'ils ne donnent pas l'adresse Web, ils peuvent \xEAtre poursuivis en justice pour la valeur de cette attention des spectateurs. C'est v\xE9ritablement une responsabilit\xE9 juridique .

Il y a des fa\xE7ons de tricher avec le syst\xE8me. Je ne suis pas s\xFBr si cela marcherait, mais cela pourrait \xEAtre amusant et je pense que \xE7a vaut un essai!

.......

Id\xE9aux et r\xE9alit\xE9 : beaucoup de choses je dis ci-dessus sont des id\xE9aux. Ils ne correspondent pas exactement \xE0 la r\xE9alit\xE9. Mais ils ne sont utiles que dans la mesure o\xF9 ils permettent d'imaginer des approches diff\xE9rentes.

Par exemple le logiciel libre et la publication ouverte ne sont pas en r\xE9alit\xE9 gratuits, mais le co\xFBt est r\xE9duit au simple co\xFBt de distribution. C'est des centaines de fois moins que le co\xFBt d'achat pr\xE9c\xE9dent, qui a eu tendance \xE0 inclure le co\xFBt de voitures de luxe, des maisons et des avions \xE0 r\xE9action pour les cadres des multinationales. Il y a une diff\xE9rence r\xE9elle.

Un autre point important avec le logiciel gratuit est que la programmation est une comp\xE9tence tr\xE8s demand\xE9e, ce qui donne aux programmeurs un pouvoir peu commun pour un groupe des gens \xE0 ce point de l'histoire. Historiquement je pense que cela a entra\xEEn\xE9 un grand changement social. Un d\xE9faut dans ces \xE9lucubrations pourrait \xEAtre que la demande de programmeurs peut beaucoup diminuer alors que l'offre des raconteurs d'histoire et des journalistes est d\xE9j\xE0 exc\xE9dentaire, dans le mode de pens\xE9e \xE9conomique.

Cependant, une fois que nous rejetons les mod\xE8les divers de surconsommation, nous pouvons cr\xE9er un cercle vertueux qui nous donne plus de temps de loisirs, une qualit\xE9 de la vie plus grande tant pour nous que pour les gens vivant dans d'autres pays plus pauvres (financi\xE8rement) que le n\xF4tre (je vis dans un pays riche, c'est \xE9crit pour un auditoire de pays riche). Par exemple, se d\xE9barrasser d'une voiture cr\xE9e une quantit\xE9 \xE9norme de temps de loisir parce que vous ne devez plus passer tout ce ce temps pour gagner assez d'argent pour \xEAtre coinc\xE9 dans des embouteillages. De nouveau, c'est simpliste, il y a des questions de planification urbaines \xE0 consid\xE9rer, mais je crois que l'essentiel de tout cela est culturel et l'\xE9change d'informations fait partie du changement de notre culture qui permet d'\xEAtre plus sensible \xE0 nos besoins propres aussi bien que ceux de la plan\xE8te.

Autrement dit, avec de la chance et beaucoup de dur travail et d'amusement, les choses pourraient juste commencer \xE0 tomber en place \xE0 temps pour nous permettre de grandir et d'\xE9voluer en tant qu'esp\xE8ce et en tant qu'\xE9cosyst\xE8me global.

...

Il semble que beaucoup de choses dans nos soci\xE9t\xE9s soient en train d'\xEAtre privatis\xE9es. La sant\xE9, l'eau, les communications, les m\xE9dias de communaut\xE9. Appartenir au gouvernement ou \xE0 une association \xE0 but non lucratif n'est pas une garantie. Parfois il y a quelques b\xE9n\xE9fices tir\xE9s de la privatisation. Mais je ne suis pas convaincu que c'est la seule fa\xE7on d'obtenir de tels b\xE9n\xE9fices et il y a de lourdes d\xE9penses. Particuli\xE8rement dans des pays plus pauvres, o\xF9 les prix pour les produits essentiels (comme l'eau en Bolivie) peuvent devenir soudainement hors de port\xE9e.

Le logiciel libre ne peut pas \xEAtre privatis\xE9.

Particuli\xE8rement le logiciel libre copyleft.

Les soci\xE9t\xE9s peuvent l'utiliser, l'am\xE9liorer, mais ils ne peuvent pas devenir des d\xE9tenteurs exclusifs, ils ne peuvent pas nier \xE0 d'autres le droit de l'utiliser et de le modifier.

La publication ouverte peut-elle \xEAtre privatis\xE9e ? Je pense que la d\xE9finition juste sera une protection forte contre la privatisation. Mais les grands effets de la diff\xE9rence subtile entre les licences copyleft et BSD montrent \xE0 quel point la d\xE9finition peut \xEAtre importante. Jouons avec quelques-unes et voyons lesquelles marchent le mieux.

...

Toute l'agitation autour du partage de la musique et les dotbombs dans les m\xE9dias dominants cache une tendance importante : Les sites Internet les plus couronn\xE9s de succ\xE8s comptent sur la cr\xE9ativit\xE9 de leurs utilisateurs, pas sur des producteurs professionnels comme c'\xE9tait la tradition avec des m\xE9dias \xE9lectroniques pr\xE9c\xE9dents.

  • geocities.com est un univers des pages Web o\xF9 n'importe qui peut ajouter ses pages, et le dernier truc que j'ai entendu dire c'est que c'est un des dix premiers sites Web (imaginez une cha\xEEne de t\xE9l\xE9vision o\xF9 les spectateurs pourraient contribuer ce qu'ils ont aim\xE9 et que cela passe dans le Top Ten : cela semble peu probable et c'est un exemple qui explique pourquoi Internet est si diff\xE9rent de la TV)
  • amazon.com compte beaucoup sur ses lecteurs pour leurs avis sur les livres (et ils ont achet\xE9 imdb.com, qui est une compilation massive de donn\xE9es d'utilisateur sur des films)
  • egroups.com c'est des gens qui se r\xE9unissent dans des groupes et papotent sur ce qui les passionne
  • ebay.com c'est des gens qui se vendent des trucs de l'un \xE0 l'autre : un bazar, pas une all\xE9e ce centre commercial pleine de magasins franchis\xE9s

Tous ces sites sont des sites ayant une grande audience, et tous ils facilitent la cr\xE9ativit\xE9, plut\xF4t que d'\xEAtre cr\xE9\xE9s directement par leur propre personnel. Bien s\xFBr, quand quelqu'un peut contribuer, vous avez un probl\xE8me qui est que les utilisateurs doivent se figurer par eux-m\xEAme en quoi et en qui ils peuvent avoir confiance. La plupart de ces sites sont couronn\xE9s de succ\xE8s parce qu'ils ont imagin\xE9s quelques solutions pour rendre \xE7a plus facile et y arriver, souvent l'utilisation d'une sorte de syst\xE8me d'\xE9valuations par les utilisateur (\xE9ditorial pilot\xE9 par les utilisateur). Ainsi ces sites ont tous un peu l'esprit de la publication ouverte.

Sur les vieux syst\xE8mes \xE0 sens unique, les m\xE9dias communautaires \xE9taient l'exception. Sur Internet, les m\xE9dias communautaires font partie du courant dominant.

Oui, il y a eu des histoires montrant que les utilisateurs d'AOL passent la plus grande partie de leur temps \xE0 utiliser juste les services d'AOL, ce qui implique que les gens sont heureux de rester sur la terre d'entreprise d'AOL. Cependant, ces histoires n'ont pas r\xE9v\xE9l\xE9 ce que ces utilisateurs faisaient. J'estime qu'ils font probablement de l'e-mail, de la messagerie instantan\xE9e et juste un peu de navigation. Puisqu'ils utilisent des outils d'AOL pour faire l'e-mail et la messagerie et que cela compte comme du temps d'AOL, on aurait en fait une meilleure indication de la diversit\xE9 de leur navigation si on regardait juste le temps pass\xE9 \xE0 la navigation . Le reste du temps ils le passent en communication avec d'autres utilisateurs. Chaque fois dans le pass\xE9 qu'un r\xE9seau ferm\xE9 a \xE9t\xE9 essay\xE9, il a laiss\xE9 tomber quand il a d\xFB faire face \xE0 Internet (le plus grand exemple \xE9tait compuserve). Donc AOL est peut \xEAtre plus proche qu'un autre de la cr\xE9ation d'une version de centre commercial sur Internet, mais ils sont toujours beaucoup plus loin qu'ils voudraient vous le faire croire.

Les gens veulent communiquer, ils veulent \xEAtre cr\xE9ateurs. La TV est une technologie qui ne peut pas manipuler tr\xE8s bien de telles choses, cependant nous avons r\xE9ussi \xE0 nous convaincre apr\xE8s les d\xE9cennies de TV que nous avons besoin de professionnels pour raconter notre propre petite histoire.

Imaginez que vous essayez de vendre des t\xE9l\xE9phones qui ne pourraient appeler que Pizza Hut ou qui ne pourraient envoyer que des messages \xE9crits par les cartes postales Hallmark ? Personne ne les ach\xE8terait (\xE7a a \xE9t\xE9 essay\xE9 : une des toutes premi\xE8res id\xE9es de commercialisation pour le t\xE9l\xE9phone \xE9tait que les gens l'utiliseraient pour \xE9couter l'op\xE9ra). Les gens sont des animaux sociaux, nous voulons utiliser nos outils de communication pour parler \xE0 d'autres gens. La seule raison pour laquelle ce n'est pas arriv\xE9 avec la TV, c'est parce que la technologie de la TV est seulement \xE0 sens unique.

Et donc ce n'est pas parce que la TV n'a pas surv\xE9cu \xE0 des esp\xE9rances id\xE9alistes, qu'Internet doit suivre le m\xEAme chemin. Internet est une technologie enti\xE8rement bilat\xE9rale et cela fait une tr\xE8s grande diff\xE9rence. La raison expliquant que vous ne n'auriez pas entendu parler de cette tendance c'est que la plupart de commentaire sur Internet que nous voyons viennent toujours des vieux m\xE9dias \xE0 sens unique.

Pour en lire plus sur ce sujet, voir mes \xE9lucubrations L'Internet est-il \xE9litiste ? [EN]

...

R\xE9daction ouverte
Jan 2002

Indymedia lutte pour franchir un seuil dans la taille de son audience et dans le nombre de collectifs Indymedia. Beaucoup de groupes d'Indymedia se collettent aussi pour savoir que faire quand ils n'arrivent pas \xE0 couvrir un \xE9v\xE9nement important.

Comme la taille de l'audience augmente, le nombre des gens publiant des histoires augmente en cons\xE9quence et donc le nombre d'histoires qui sont plus ennuyeuses qu'utile pour la plupart des lecteurs. Un exemple classique est la mar\xE9e naissante de contribution d'am\xE9ricains sur le site Indymedia de Sydney [Australie]. Les contributeurs ne semblent pas se rendre compte que nous sommes tout \xE0 fait capables de cliquer sur un site Indymedia am\xE9ricain si nous voulons entendre des nouvelles am\xE9ricaines.

La publication ouverte je pense a \xE9t\xE9 tr\xE8s importante pour nous aider \xE0 trouver de nouvelles fa\xE7ons d'organiser des m\xE9dias, profitant souvent de ce qu'Internet rend possible. Une partie cruciale du succ\xE8s d'Indymedia \xE0 Seattle en novembre 99 \xE9tait le fil d'actualit\xE9 ouvert publiant en ligne. Je pense qu'Indymedia doit aborder le niveau suivant en automatisant la r\xE9daction ouverte.

De m\xEAme fa\xE7on que la publication ouverte permet \xE0 n'importe quel lecteur d'\xE9crire lui aussi des histoires, la r\xE9daction ouverte permet \xE0 n'importe quel lecteur d'aider \xE0 sous-\xE9diter les histoires d'autres personnes. Ils pourraient aider \xE0 trier des histoires selon n'importe quels crit\xE8res qu'ils estiment important, ou \xE9crire des r\xE9sum\xE9s d'histoires, traduire dans des langues diff\xE9rentes, ou compiler des articles pour les grouper dans un \xE9ditorial. Les changements seraient suivis \xE0 la trace pour que des auteurs originaux ne soient pas foul\xE9s aux pieds. Beaucoup de choses comme \xE7a arrivent d\xE9j\xE0, mais l'automatisation mettrait le turbo.

Si c'est bien fait, cela effacera beaucoup de goulots d'\xE9tranglement et permettra \xE0 la plus grosse part de cette cr\xE9ativit\xE9 suppl\xE9mentaire de se brancher sur le r\xE9seau. Il rendra les sites plus accessibles pour de nouveaux lecteurs et plus utile pour les activistes des m\xE9dias. Je pense que cela pourrait avoir un impact semblable \xE0 celui de la publication ouverte. Tout ce dont nous avons besoin c\x92est de quelques geeks pour le mettre en oeuvre.

C'est un peu comme pour les moteurs de recherche Web. Altavista \xE9tait bien meilleur que tout le reste \xE0 la fin des ann\xE9es 90, mais alors le Web est devenu trop grand, l'approche d'AltaVista est devenue inefficace et google est intervenu avec une m\xE9thode plus efficace pour tirer un sens d'Internet sans imposer un ordre centralis\xE9 et sans oublier des choses. De fa\xE7on int\xE9ressante, google a avanc\xE9 l'id\xE9e d'estimer les r\xE9sultats de recherches en fonction du nombre de pages qui lient l'une avec l'autre. Ce qui est proche de l'id\xE9e des notations par les utilisateurs que certains d'entre nous ont \xE9voqu\xE9 pour Indymedia.

Google a trait\xE9 efficacement l'explosion de l'information et la diversit\xE9 sur le Web d'une fa\xE7on dont les m\xE9thodes de recherche hi\xE9rarchique, ou les m\xE9thodes de force brute ne sont pas capables. Attendez-vous \xE0 un saut semblable dans l'impact d'Indymedia si et quand la r\xE9daction ouverte commencera \xE0 d\xE9marrer.

Pour plus d'info sur la r\xE9daction ouverte voir :

...

Je pense que mes divagations pourraient tol\xE9rer un peu de r\xE9daction ouverte.

...

Qu'est-ce qu'il y a dans la bo\xEEte d'outillage pour la publication ouverte et la r\xE9daction ouverte ?

Juin 2002

On esp\xE8re qu'\xE0 la fin d'un article vous verrez dans le proche avenir des outils comme ceux-ci :

  • outils de publication Ouverts :
    • contribuer une histoire
    • ajouter un commentaire
  • outils de r\xE9daction Ouverts :
    • mettre en \xE9vidence cette histoire (ajoutez cette histoire \xE0 votre page de meilleures notations, ce qui vous permet \xE0 son tour d'envoyer un courrier \xE9lectronique newsblasts de vos meilleures notations et rassembler des histoires dans un \xE9dito \xE0 prendre en consid\xE9ration pour la premi\xE8re page)
    • choisir un secteur th\xE9matique pour cette histoire (est-ce que cette histoire est \xE0 propos de la pauvret\xE9 ? des Droits de l'homme ? des For\xEAts ? Aidez-nous alors \xE0 donner du sens au flux et \xE0 choisir quelques mots-cl\xE9s. Aussi, quelle dur\xE9e la vie cette histoire a-t-elle ? \xC0 court terme, \xE0 long terme ? Est-ce que c'est une histoire locale ou internationale ? Inclut-elle la perspective locale ?)
    • v\xE9rifier les faits (ajouter des sources de faits cit\xE9s dans cette histoire)
    • Faire une r\xE9vision majeure (la rendre plus claire, resserrer l'\xE9criture, ajouter de nouveaux points; les r\xE9visions apparaissent dans l'encadr\xE9; le contributeur ou son d\xE9l\xE9gu\xE9 doivent approuver avant que cela ne devienne la version affich\xE9e par d\xE9faut)
    • r\xE9vision cosm\xE9tique (orthographe, grammaire, formatage; comme ci-dessus l'approbation de l'auteur ou d'un d\xE9l\xE9gu\xE9)
    • traduire (dans une autre langue, dans une autre culture par exemple de l'anglais \xE0 l'espagnol, ou du jargon universitaire au style journalistique classique)
    • v\xE9rifier cette histoire (je ne suis pas s\xFBr ce que cela signifie vraiment, peut-\xEAtre si une histoire a rassembl\xE9 assez de meilleures notes pour \xEAtre consid\xE9r\xE9 pour la premi\xE8re page, ou on a propos\xE9 des mots-cl\xE9s, ou une r\xE9vision ou on a propos\xE9 une traduction et un auteur a d\xE9l\xE9gu\xE9 \xE0 l'audience pour sous-\xE9diter; on demandera alors \xE0 des gens tir\xE9s au hasard de v\xE9rifier si une action propos\xE9e est une bonne id\xE9e; une formule bas\xE9e sur la taille de l'audience et la cr\xE9ativit\xE9 d\xE9termine le seuil d\xE9clenchant pour l'action)
    • inscrire d'autres histoires ayant besoin de v\xE9rification (si on a donn\xE9 des votes al\xE9atoires \xE0 l'utilisateur, je pense)
    • marquer cette histoire comme extravagante, inopportune (des conditions strictes : un duplicata mot pour mot, le r\xE9sum\xE9 ne correspond pas \xE0 l'histoire, l'histoire contient un virus logiciel, le spam, ou des images choquantes sans contexte politique - le marqueur doit fournir un court commentaire (et facultativement un commentaire compl\xE9mentaire plus long) quand \xE0 pourquoi; des utilisateurs ayant un karma bas peuvent seulement publier un nombre limit\xE9 d'histoires, par exemple une par semaine)
    • ignorer cette histoire, m'en montrer une autre (si l'histoire est ennuyeuse, donc on se d\xE9place juste sur la chose suivante, aucun besoin de prendre une action explicite)

Barre d'outils :

  • statut de l'article : est-ce que c'est une contribution fra\xEEche ? \xE0 la poubelle ? Le nombre de commentaires, le nombre de fois qu'il a \xE9t\xE9 mis en \xE9vidence, le propose-t-on pour la premi\xE8re page ? Un lien vers le journal de toutes les actions \xE9ditoriales pour cet article.
  • Mises en exergue [Highlighters] : liens avec les pages des gens qui ont choisi et mis cet article en exergue
  • Mots-cl\xE9s : liste des mots-cl\xE9s et histoires r\xE9centes avec les m\xEAmes mots-cl\xE9s
  • R\xE9visions : liste des r\xE9visions propos\xE9es et des versions pr\xE9c\xE9dentes
  • Traductions
  • V\xE9rification de Fait : sources de liste d'information et statistiques dans cet article
  • Commentaires : montrez une s\xE9lection de commentaires attach\xE9s \xE0 cet article; montrez le nombre total de commentaires; donnez des outils pour plonger dans la discussion (par exemple quels sont les commentaires les mieux \xE9valu\xE9s ? Les commentaires r\xE9cents ?)

Maintenant la partie difficile consiste \xE0 trouver un \xE9quilibre entre la cr\xE9ativit\xE9 de l'audience et le tr\xE8s petit pourcentage des gens qui veulent perturber un espace cr\xE9atif.

Il peut y avoir des \xE9tapes diff\xE9rentes \xE0 franchir. C'est parce que le taux de participation de l'audience (voir ci-dessous) change au fur et \xE0 mesure qu'augmente la taille de l'audience. Une audience plus petite pourrait avoir une sensation de confort et donc un pourcentage plus haut de contributeurs cr\xE9atifs. Une plus grande audience aura tendance \xE0 franchir un seuil o\xF9 les gens perturbateurs sont assez nombreux pour avoir un effet majeur.

Il y a aussi la diff\xE9rence entre la couverture en temps r\xE9el d'un \xE9v\xE9nement majeur, et la couverture au jour le jour d'une ville ou d'une probl\xE9matique.

Donc le mode par d\xE9faut doit \xEAtre que les gens peuvent contribuer avec des choses que d'autres membres de l'audience peuvent voir imm\xE9diatement.

Enlevez alors un petit nombre de contributions qui sont dangereuses pour le site dans l'ensemble. Par exemple du spam ou des virus ou des articles qui attirent des proc\xE8s. Ce sera aux collectifs d'imaginer chacun o\xF9 tirer la ligne pour lui-m\xEAme.

Pour le reste, c'est une question de priorit\xE9. Pour un site avec un gros trafic, un nouvel article devrait passer des contr\xF4les divers pour arriver sur la premi\xE8re page. Une tension clef surgit pendant la couverture en temps r\xE9el d'un \xE9v\xE9nement, entre le besoin de v\xE9rifier des histoires et le d\xE9sir de voir que les nouvelles passent rapidement. Mais vraisemblablement s'il y a une grande audience pour un \xE9v\xE8nement en direct (l'audience d'Indymedia explose d'habitude \xE0 ces moments l\xE0), il y a donc plus de personnes pour aider avec la r\xE9daction ouverte et ainsi des possibilit\xE9s pour que les nouvelles importantes arrivent sur la premi\xE8re page plus rapidement. Les nouveaux junkies de l'info vont se pr\xE9cipiter sur les derni\xE8res nouvelles et nous avons besoin exactement de ces gens-l\xE0 pour aider mettre en \xE9vidence la substance qu'il faut donner \xE0 voir \xE0 une plus large audience.

La chose principale est que les contr\xF4les sur la priorit\xE9 d'une histoire ne peuvent pas impliquer trop de retards int\xE9gr\xE9s (par exemple un d\xE9lai de sept jours pour les votes d'un collectif pr\xE9-d\xE9fini), si vous voulez un syst\xE8me flexible. Id\xE9alement n'importe quelles mesures utilis\xE9es sont li\xE9es \xE0 une sorte de moyenne grossi\xE8re de l'audience actuelle et au nombre d'articles et de contributeurs.

Une autre chose \xE0 consid\xE9rer est que quelques histoires ont une dur\xE9e de vie courte, peut-\xEAtre quelques heures ou quelques jours seulement, alors que d'autres - consid\xE9r\xE9es comme des opinions, des couverture d\xE9taill\xE9es de probl\xE8mes - peuvent rester valables bien plus longtemps.

Mais de quels contr\xF4les avons-nous besoin ? Pouvons-nous construire une sorte de structure grossi\xE8re qui peut s'adapter \xE0 ces sc\xE9narios divers ?

Commen\xE7ons par faire confiance \xE0 la plupart des lecteurs qui sont capables de juger quand une histoire est importante et assez int\xE9ressante pour recommander que d'autres gens la regardent. C'est quand ils pourront vouloir le mettre en \xE9vidence sur leur page de pr\xE9f\xE9rences personnelles. Ce qui est cool avec \xE7a c'est qu'il n'y a aucun besoin de v\xE9rifier l'action, parce que cette page appartient \xE0 cet utilisateur et n'importe quelle personne avec qui il veut partager l'acc\xE8s en \xE9criture.

Quelques lecteurs pourraient seulement mettre en \xE9vidence des histoires que beaucoup de personnes estimeront inutiles. Bien, c'est toujours utile dans un sens et cela ne nuit vraiment \xE0 rien \xE0 ce point.

L'\xE9tape suivante consiste \xE0 utiliser ces choix de pr\xE9f\xE9rence, de notation (ou d'autres choix de r\xE9daction comme des r\xE9visions et des traductions) pour changer la priorit\xE9 d'une histoire.

C'est l\xE0 que vous devez essayer d'emp\xEAcher qu'on abuse du syst\xE8me. Un tel garde-fous doit bien s\xFBr \xEAtre document\xE9 d'une fa\xE7on ouverte (utiliser des logiciels libres, montrer le journal de changements du statut d'un article, lister les actions \xE9ditoriales qu'un utilisateur a effectu\xE9es, exiger des commentaires pour de telles actions et permettre finalement \xE0 quelqu'un de fouiller dans la poubelle).

Une caract\xE9ristique utile des abus est que (presque par d\xE9finition) ils semblent \xEAtre le fait d'un tr\xE8s petit pourcentage de l'audience. Donc une tactique essentielle doit \xEAtre d'essayer d'encourager une aussi grande section de l'audience que possible \xE0 s'impliquer dans la publication ouverte et la r\xE9daction ouverte, et de faire en sorte que le collectif qui fait tourner le site donne le bon exemple en utilisant ces outils. Une plante saine a probablement moins de chance d'\xEAtre attaqu\xE9e par des parasites.

Une autre tactique pour cela consiste \xE0 exiger des confirmations ind\xE9pendantes et al\xE9atoires. Vous ne devriez pas \xEAtre capables d'augmenter la priorit\xE9 d'un article si c'est vous qui l'avez \xE9crit. Vous ne devriez pas \xEAtre capables (facilement) d'organiser un petit groupe des gens pour augmenter la note des articles des uns et des autres dans ce groupe. La tactique inclut la distribution de votes \xE0 des utilisateurs al\xE9atoires et la limitation du nombre de votes (bas\xE9 sur une certaine formule li\xE9e \xE0 l'audience et le nombre de contributeurs ce jour ou cette semaine-l\xE0).

Une autre tactique est l'id\xE9e de karma. Les gens qui contribuent au site peuvent se cr\xE9er une r\xE9putation enregistr\xE9e dans le logiciel, pour que l'on ait confiance en eux un peu plus, ou un peu moins. Vous ne voulez pas aller trop loin avec cela ou il encourage une clique et commence \xE0 filtrer la diversit\xE9.

...

Quelques formules pour l'audience et la participation en publication ouverte
1 %, disons, de votre audience \xE0 un site de publication ouverte contribuera avec des articles

0.2 % aideront avec la r\xE9daction ouverte, y compris l'\xE9limination du spam

0.1 % contribueront avec des articles en mode publication ferm\xE9e

0.1 % contribueront avec du spam en mode publication ouverte

0.01 % aideront en mode r\xE9daction ferm\xE9e

Les chiffres sont des estimations, mais ils donnent une id\xE9e des proportions et sont approximativement bas\xE9s sur mon exp\xE9rience, par exemple avec de grandes listes d'adresses et la statistique pour www.Indymedia.org au d\xE9but de 2002.

Publication Ouverte/R\xE9daction ouverte : j'entends par l\xE0 qu'elles sont encourag\xE9es et faciles \xE0 utiliser et bien con\xE7ues.

Ainsi si vous avez seulement 10 personnes dans votre audience, la r\xE9daction ouverte n'est pas utile et en moyenne 1 personne seulement contribue avec des articles.

Si vous avez 1000 personnes dans votre audience (ce qui se traduit par beaucoup de hits dans les stats) alors vous avez 100 personnes qui \xE9crivent des articles, et \xE7a commence \xE0 devenir int\xE9ressant.

Si, disons, il s'av\xE8re que vous avez besoin de 100 personnes pour faire de la r\xE9daction ouverte pour que cela commence \xE0 \xEAtre utile (\xE7a ne sert \xE0 rien si seulement une personne fait des \xE9valuations) alors vous avez besoin d'une audience de 10.000 personnes.

Vraisemblablement, ces pourcentages sont en r\xE9alit\xE9 un peu haut. Ils tombent probablement un peu au fur et \xE0 mesure que l'audience augmente. Les syst\xE8mes ferm\xE9s auront tendance \xE0 atteindre une limite, au-del\xE0 de laquelle la communication au sein de l'\xE9quipe devient tr\xE8s dure, ou de plus en plus hi\xE9rarchique, particuli\xE8rement si l'\xE9quipe travaille depuis longtemps. Il y a des tas d'autres facteurs bien s\xFBr aussi. Et bien s\xFBr "ouvert" et "ferm\xE9" sont assez vagues, en fait il y a une gamme compl\xE8te entre les deux, et ainsi plus le syst\xE8me est ouvert plus il aura tendance \xE0 faire monter les chiffres et plus il est ferm\xE9 plus il les fera chuter.

...

Avril 2002

Le "New-York Times" dit que la communication rend le monde moins tol\xE9rant. Mais alors qu'ils mentionnent Internet au d\xE9but de l'histoire, la plus grande partie de l'article parle en r\xE9alit\xE9 de la t\xE9l\xE9vision mondiale. S'il est une chose, c'est que cela renforce les arguments pour la publication ouverte. Il ne s'agit pas de savoir uniquement si les communications sont globales, mais comment elles sont globales.

Un des commentaires de slashdot pointe un autre probl\xE8me : les t\xE9l\xE9spectateurs sont plus attir\xE9s par les conflits.

Le conflit est un \xE9l\xE9ment de base d'un bon drame. Si tout le monde s'entend dans une histoire, c'est une histoire ennuyeuse. C'est une question qu'Indymedia doit traiter. Jusqu'ici la couverture d'Indymedia la plus populaire a \xE9t\xE9 celle des grands conflits avec les autorit\xE9s pendant les grandes protestations. Si nous voulons nous \xE9carter de cela, nous devons trouver une fa\xE7on de pr\xE9senter le conflit int\xE9ressant dans une histoire qui pr\xE9sente toujours des possibilit\xE9s positives plut\xF4t que d'\xEAtre tout dans le n\xE9gatif. Conflit et cr\xE9ativit\xE9. Coop\xE9ration et comp\xE9tition. Nous devons trouver un bon \xE9quilibre entre ces extr\xEAmes.

...

Septembre 2002

Le contenu n'est pas roi. Je l'ai dit pendant des ann\xE9es, mais nulle part avec autant d'\xE9loquence qu'http://www.firstmonday.dk/issues/issue6_2/odlyzko/>Andrew Odlyzko.

Qu'est-ce que cela signifie pour la publication ouverte ? Pourquoi se casser la t\xEAte pour rendre ouvert le processus pour cr\xE9er le contenu si le produit fini n'importe pas tant que \xE7a ?

Parce que ce qui importe vraiment c'est la communication, l'interaction sociale. Et la publication ouverte signifie que le processus pour cr\xE9er le contenu est ouvert \xE0 l'engagement des gens. Le logiciel automatis\xE9 et le Web rendent la publication ouverte accessible et possible pour un nombre de gens beaucoup plus grands que jamais auparavant, malgr\xE9 les efforts des m\xE9dias communautaires les meilleurs, les plus nobles et les plus excellents.

Et ce processus d'\xE9crire des nouvelles, les publier, les commenter, les \xE9diter, cet engagement des gens dans la t\xE2che fondamentale de dire une bonne histoire, de trier les histoires importantes et de faire un bon vieux hochement du menton quand le conteur a fini. Ce processus peut s'av\xE9rer \xEAtre plus important que l'histoire elle-m\xEAme. Ce processus est ce qui peut ouvrir de nouvelles id\xE9es, de nouvelles occasions, de nouvelles actions pour la justice sociale. Que le processus soit ouvert, que plus de personnes entrent et aident \xE0 le faire marcher. Voil\xE0 qui renforcerait le tissu de notre soci\xE9t\xE9, nous permettrait de r\xE9parer les maux et am\xE9liorer nos vies.

Une chose que j'ai dite ces derniers temps est qu'Internet est une b\xE9quille pour la communication. Nos villes nous ont dispers\xE9 et ont rendu difficile les rencontres et la communication entre les gens. L'espace partag\xE9 est avant tout r\xE9serv\xE9 aux voitures et au commerce. Les gens ne sentent pas en s\xE9curit\xE9 lorsqu'il s'agit de rencontrer d'autres gens en public.

Donc Internet ressemble \xE0 une b\xE9quille, nous nous appuyons dessus lourdement lorsque nous communiquons et lorsque nous nous retrouvons, nous en servant pour rencontrer les gens avec qui nous avons des points en commun, et imaginer qui nous sommes vraiment, nous autres les humains. Mais il n'y a rien qui remplace la r\xE9union en chair et en os. Aussi un jour, il y a une chance que la b\xE9quille disparaisse, s'effa\xE7ant dans un r\xF4le mineur, quand nous r\xE9parerons nos villes et nos vies et retrouverons la soci\xE9t\xE9 dans la rue et les b\xE2timents et les espaces libres de nos vies.

...

Indymedia, Internet et la classe moyenne mondiale
D\xE9cembre 2002
Le troisi\xE8me anniversaire d'Indymedia

La plupart de gens que j'ai rencontr\xE9s dans Indymedia sont blancs, appartiennent \xE0 la classe moyenne, dans un contexte de langue anglaise. Des gens comme moi.

La plupart, mais pas tous.

Indymedia d\xE9pend principalement d'Internet et je pense qu'Internet est un outil de la classe moyenne. Cela fait toujours une audience potentielle de centaines de millions des gens autour de la plan\xE8te.

Et je pense que beaucoup de ces gens sont ignor\xE9s dans les m\xE9dias dominants, domin\xE9 comme ils sont par 6 soci\xE9t\xE9s, pas plus. Beaucoup de ces gens de la classe moyenne sont ignor\xE9s dans des \xE9lections, o\xF9 le pr\xE9sident des Etats-Unis est \xE9lu par \xE0 peine 1 % de la population de la plan\xE8te.

Je pense que quand vous critiquez Indymedia et Internet, il est important de se rappeler ce que nous avions auparavant.

Qu'est-ce qui est mieux ? Les m\xE9dias d'entreprise, ou Indymedia ? La T\xE9l\xE9vision ou Internet ?

Il y a des limites \xE9videntes \xE0 ce qui peut \xEAtre fait avec une audience essentiellement de classe moyenne. Si l'on s'en tient juste aux nombres seuls, cela ne peut pas \xEAtre la base unique d'une d\xE9mocratie plan\xE9taire.

Les Etats-Unis, malgr\xE9 toutes leurs fautes, ont fait beaucoup de bonnes choses en donnant du pouvoir \xE0 sa classe moyenne, plut\xF4t que laisser tout le pouvoir \xE0 la famille royale.

De tous temps, dans l'histoire am\xE9ricaine, les gens ont dit qu'on devrait faire plus pour respecter tous les droits de gens. Il y a une histoire tr\xE8s tragique de ce qu'est arriv\xE9 au lieu de cela, et qui arrive toujours aujourd'hui. Mais au moins, au moins ils ont fait ce qu'ils ont fait. Apr\xE8s tout, quelques batailles populaires ont \xE9t\xE9 gagn\xE9es. Dire autrement c'est passer par pertes et profits tous les accomplissements, la diversit\xE9 et les gens des Etats-Unis. Je pense que nous pouvons reconna\xEEtre ce qui est bon, sans ignorer le mauvais.

De nos jours, avec le pouvoir devenu mondial, j'estime que donner plus de pouvoir \xE0 un milliard de personnes doit \xEAtre mieux que de le laisser \xE0 une poign\xE9e de M\xE9ga-corporations.

En fait je pense qu'une des raisons qui explique pourquoi le gouvernement des EU a tellement perdu la raison au cours du dernier si\xE8cle est que le pouvoir est devenu mondial, mais la d\xE9mocratie ne l'est pas devenue. Ce qui signifie que m\xEAme aux Etats-Unis et dans d'autres des "d\xE9mocraties occidentales", la d\xE9mocratie nationale est sans signification et se sent d\xE9pass\xE9e.

Comment pouvons-nous faire encore mieux ?

Je pense qu'un part de cela c'est de faire en sorte que les gens qui ont des ressources apprennent ce qui se passe pour ceux qui n'en n'ont pas. Et qu'une autre partie se partage ces ressources.

Beaucoup de collectifs Indymedia travaillent consciemment \xE0 \xE7a. Ils mettent en place des centres de m\xE9dias et forment des gens \xE0 les utiliser. Ils impriment des histoires et distribuent des journaux gratuits. Ils collaborent avec des stations de radio. Il y a des liens avec les groupes de r\xE9sistance dans les pays pauvres, de la collaboration entre le nord et le sud.

Ces sortes de choses doivent \xEAtre faites avant qu\x92Indymedia puisse vraiment pr\xE9tendre s'appeler le m\xE9dia des gens. Ce m\xE9dia vraiment d\xE9mocratiques jouerait un r\xF4le crucial dans la r\xE9alisation de la d\xE9mocratie r\xE9elle et des droits de l'homme pour l'ensemble des 6 milliards de personnes sur la plan\xE8te.

En attendant, vous pouvez passer par profits et pertes cette classe moyenne globale si vous voulez.

Je suis plus optimiste.

...

Plus je pense \xE0 ce que les EU et d'autres d\xE9mocraties de classe moyenne ont fait aux pauvres gens de leurs pays et du monde entier, plus je m'inqui\xE8te de la d\xE9mocratie selon les m\xE9dias globaux.

M\xEAme si cette d\xE9mocratie de la classe moyenne aujourd'hui est peut \xEAtre un peu une com\xE9die, cela ne l'am\xE9liore en rien que de laisser pour compte les pauvres de la plan\xE8te.

Je pense toujours qu'Indymedia doit \xEAtre une \xE9tape dans la bonne direction, mais cela laisse pas mal de route \xE0 faire.

Mais prendre conscience de ce dilemme et s'en soucier est une \xE9tape importante pour d\xE9couvrir des solutions et r\xE9parer tout \xE7a. Au moins, ne pas feindre qu'Indymedia est pour "chacun", on n\x92en est pas encore l\xE0. Mais assurez-vous que nous reconnaissons ce que nous avons fait et continuons \xE0 travailler pour \xE9tendre le cercle des diversit\xE9s de toutes les sortes.

...

Beaucoup d'id\xE9es expos\xE9es ici ont \xE9t\xE9 d\xE9rob\xE9es sans honte \xE0 d'autres endroits. Je devrais vraiment rendre cr\xE9dit \xE0 ces lieux et \xE0 ces gens. Ou, si vous aimez une id\xE9e ici, supposez je vous prie que je l'ai emprunt\xE9e et faites une recherche Web pour la retrouver (en r\xE9alit\xE9 vous devriez attendre quelques ann\xE9es pour pouvoir utiliser des moteurs de recherche qui peuvent retrouver des id\xE9es par opposition \xE0 des expressions).
L'article ci-dessus d\xE9crit la premi\xE8re de trois id\xE9es folles pour la diffusion sur le Web. Pour la suite de mes \xE9lucubrations, voir ma page d'accueil

Vous pouvez copier et distribuer cet article, tant que vous incluez l'adresse Web de l'original (http://www.cat.org.au/maffew/cat/openpub.html) de fa\xE7on \xE0 ce que toute l'audience puisse la voir. Veuillez me faire savoir si vous le reproduisez vraiment quelque part, particuli\xE8rement si vous y faites des changements.

$Id : openpub.html, v 1.19 2002/12/02 00:39:47 maffew Exp $

[1] NDT: en anglais il y a une ambiguit\xE9 entre libre (free) et gratuit (free) que l'auteur essaie de lever dans ce paragraphe.

-- JjMeric - 14 Jan 2003 ImcFrance
Topic revision: r2 - 15 Jan 2003, JjMeric
This site is powered by FoswikiCopyright © by the contributing authors. All material on this collaboration platform is the property of the contributing authors.
Ideas, requests, problems regarding Foswiki? Send feedback