Page consacr\xE9e \xE0 la r\xE9daction d'un communiqu\xE9 du CMI-Marseille \xE0 diffuser largement et \xE0 placer sur notre site d\xE8s qu'il sera de nouveau en ligne

2004: Big Brother is punishing you ! *

Suite \xE0 la saisie des disques durs contenant les donn\xE9es de plusieurs dizaines de Centres de m\xE9dia ind\xE9pendants par une coalition polici\xE8re internationale, le Centre de m\xE9dia ind\xE9pendant de Marseille a \xE9t\xE9 hors ligne pendant dix jours. Ce centre est issu d'un r\xE9seau mondial, Indymedia (pour Independant media center), qui met \xE0 disposition de tou-te-s un espace pour produire, publier une information libre et ind\xE9pendante. Bas\xE9 sur la libre participation de tou-te-s, sur la mise en commun des ressources, indymedia permet \xE0 chacun-e de publier ses articles, photos, vid\xE9o, etc.

Ce jeudi 7 Octobre, le FBI, la police f\xE9d\xE9rale \xE9tats-unienne, a saisi, sur requ\xEAte de la justice am\xE9ricaine,les disques durs de deux serveurs utilis\xE9s par le r\xE9seau Indymedia, dans les locaux londoniens de la soci\xE9t\xE9 am\xE9ricaine Rackspace, fournisseur d'acc\xE8s \xE0 internet. De ce fait plus de vingt sites Indymedia \xE0 travers le monde ont \xE9t\xE9 mis hors ligne, en attendant des solutions de rechange, certains ont perdus des donn\xE9es. Ambazonia, Uruguay, Andorre, Pologne, Massachusetts occidental, Nice, Nantes, Lille, Marseille, Euskal Herria (Pays Basque), Li\xE8ge, Flandres orientale et occidentale, Anvers, Belgrade, Portugal, Prague, Galice, Italie, Br\xE9sil, Royaume Uni, une partie du site de l'Allemagne, et du site radio d'Indymedia global ainsi que des radios internet alternatives et des projets de logiciels libres)

Une semaine apr\xE8s la saisie, malgr\xE9 la restitution des disques durs (le 13 octobre), le cadre juridique ayant permis cette action reste inconnu. Aucune information n'a \xE9t\xE9 donn\xE9 par les autorit\xE9s potentiellement concern\xE9es. Indymedia n'a pas \xE9t\xE9 inform\xE9 officiellement de qui a ordonn\xE9 la saisie, qui l'a effectu\xE9, sur quel motif, dans quel cadre, et si cela peut se reproduire \xE0 nouveau. Le d\xE9partement of justice am\xE9ricain a agit selon les termes du Trait\xE9 Mutuel Aide L\xE9gale (MLAT) qui \xE9tablit une coop\xE9ration entre pays dans les investigations telles que le terrorisme, le kidnapping, et les blanchiments internationaux d'argent, en collaboration, semble-t-il avec les autorit\xE9s suisse et italienne.

N'ayant acc\xE8s qu'\xE0 tr\xE8s peu d'informations, Rackspace \xE9tant tenu au secret, les collectifs concern\xE9s perdent leur outil de mani\xE8re arbitraire et soudaine, et si aujourd'hui les disques durs ont \xE9t\xE9 restitu\xE9s, nous ne savons toujours pas \xE0 quoi nous en tenir.

En Italie d\xE8s novembre 2003 Alliance Nationale (second parti de la coallition Berlusconi) a demand\xE9 la fermeture de Indym\xE9dia Italie pour insultes aux forces arm\xE9es italiennes. A l'\xE9poque, d'apr\xE8s un sous-secr\xE9taire \xE0 la justice, une enqu\xE8te contre X avait \xE9t\xE9 ouverte pour "outrage \xE0 la R\xE9publique, aux institutions constitutionnelles et aux Forces arm\xE9es". Le gouvernement examinait alors l'id\xE9e de demander une commission rogatoire internationale, \xE9tant donn\xE9 que le serveur du site se trouvait \xE0 l'\xE9tranger. Par ailleurs, Indymedia est tr\xE8s impliqu\xE9 dans le suivi des proc\xE8s du G8 de G\xEAnes. Il parait alors \xE9vident que tout coup port\xE9 contre Indymedia ne peut qu'enchanter le gouvernement italien.

Ne nous y trompons pas, les gouvernements trouveront toujours des motifs judiciaires pour tenter d'\xE9craser ce qui les d\xE9range.

La r\xE9pression s'abat ici sur le droit \xE0 la libre expression et \xE0 la diffusion d'id\xE9es, sur les libert\xE9s individuelles. Dans un contexte de guerre permanente, globale, ce type d'attaques risque malheureusement de se r\xE9p\xE9ter pour museler ceux qui ne se satisfont pas de l'information diffus\xE9e par les m\xE9dias dominants, ceux qui continuent de d\xE9noncer l'injustice dont nous ne sommes que trop familiers.

http://www.indymedia.org/fr/

* Grand Fr\xE8re te punit !
Questions qui se posent sur le texte ci-dessus :

Le communiqu\xE9 doit-il \xEAtre repris totalement ou partielement en colonne centrale?

"[...] qui met \xE0 disposition de tou-te-s un espace pour produire, publier une information libre et ind\xE9pendante. Bas\xE9 sur la libre participation de tou-te-s, sur la mise en commun des ressources, indymedia permet \xE0 chacun-e de publier ses articles, photos, vid\xE9o, etc.[...]

Peut etre faut-il faire apparaitre \xE0 ce moment l\xE0 l'ancrage local que nous voulions r\xE9affirmer \xE0 la derni\xE8re r\xE9u

"[...]Ce jeudi 7 Octobre, le FBI, la police f\xE9d\xE9rale \xE9tats-unienne, a saisi, sur requ\xEAte de la justice am\xE9ricaine..."

Bof, je suis pas certain de cette version, apparemment le FBI et la justice am\xE9ricaine ne sont ni \xE0 l'origine ni \xE0 la fin de cette action.
david,
Proposition d'un texte plus adapt\xE9 \xE0 la premi\xE8re page, juste une proposition alternative \xE0 modifier sans compter, afin de d\xE9bloquer les plumes :

Le site du Centre de Media Ind\xE9pendant de Marseille, comme vous le voyez est \xE0 nouveau en ligne. Le 7 octobre 2004 Les serveurs sur lesquels nous \xE9tions h\xE9berg\xE9s on \xE9t\xE9 r\xE9quisitionn\xE9s par une agence inconnue \xE0 ce jour suite \xE0 des actions conjugu\xE9es de politiciens italiens, de la police suisse, du z\xE9l\xE9 bureau f\xE9d\xE9ral d'investigation am\xE9ricain, de la collaboration sans r\xE9sistance de Rackspace, \xE0 cause aussi du manque de vigilance et de transparence du r\xE9seau indymedia que ce soit au niveau local ou global.

Les serveurs ont \xE9t\xE9 restitu\xE9, mais certainement copi\xE9s et d\xE9cortiqu\xE9s, les sites touch\xE9s ont \xE9t\xE9 eux remis en ligne sur des serveurs neufs et propres.

Si cette aventure de barbouzes, digne du Rainbow Warrior, des paillotes corses et du Water Gate peut passer pour une validation dans l'action et la lutte pour le r\xE9seau indymedia, l'avertissement est clair, nous devrons optimiser nos fonctionnements afin de ne jamais offrir de prise au r\xE9pressif et \xE0 l'arbitraire. La structure est l\xE0, les outils de l'horizontalit\xE9 sont l\xE0, la d\xE9mocratie est un sport exigent.

Le collectif du Centre de Media Ind\xE9pendant de Marseille tient \xE0 r\xE9affirmer son ouverture, sa volont\xE9 de trouver de nouveau participants afin de fournir un m\xE9dia local toujours plus transparent et plus ind\xE9pendant.


florent,
j'ai pr\xE9par\xE9 cela avant de voir que david \xE9tait en train d'\xE9diter de son c\xF4t\xE9, je le mets quand m\xEAme, c'est une version que je dirais "poule mouill\xE9e", vu que je ne m'avance gu\xE8re.

Votre site Indymedia Marseille a \xE9t\xE9 temporairement indisponible du 7/10 au \x85
Le collectif CMI Marseille n'a eu l'acc\xE8s \xE0 aucune information directement. Des membres du r\xE9seau Indymedia en relation avec l'h\xE9bergeur Rackspace nous ont inform\xE9 que cet h\xE9bergeur a d\xE9clar\xE9 avoir retir\xE9 les disques durs contenant les donn\xE9es de vingt sites Indymedia diff\xE9rents parmi lesquels ceux desservant l'Ambazonie, l'Uruguay, Andorre, la Pologne, l'ouest du Massachusetts, Nice, Nantes, Lilles, Marseille, Euskal Herria (le Pays basque), Li\xE8ge, Oost Vlaanderen, West Vlaanderen, Anvers, Belgrade, le Portugal, Prague, la Galice, l'Italie, le Br\xE9sil, le Royaume-Uni et l'Allemagne (pour une partie de leur site). Ce retrait a \xE9galement interrompu la diffusion d'une station de radio Indymedia. Les disques durs auraient \xE9t\xE9 retir\xE9s en r\xE9ponse \xE0 une assignation \xE9mise par le d\xE9partement am\xE9ricain de la Justice. Bien que les disques durs aient \xE9t\xE9 rendus le 13 octobre, le cadre juridique pr\xE9cis dans lequel la saisie a eu lieu reste inconnu.
Le Centre de m\xE9dia ind\xE9pendant de Marseille (CMI-Marseille) est un espace ouvert de publication libre d'information et d'opinions. Il s'agit de lib\xE9rer la parole : tous les gens qui le souhaitent peuvent publier ce qu'ils/elles veulent dire des sujets qui les touchent. Le CMI-Marseille s'est form\xE9 \xE0 partir d'un constat : le manque d'un m\xE9dia alternatif d'usage le plus large et le plus gratuit possible, \xE0 Marseille et dans le coin. Le CMI-Marseille est une structure d\xE9mocratique et participative se donnant comme objectif la prolif\xE9ration d'une information libre bas\xE9e sur les principes de la solidarit\xE9, de l'autonomie et du respect mutuel.
Le CMI Marseille regrette donc que cet espace ait pu subir une censure, m\xEAme temporaire, et exprime sa solidarit\xE9 avec l'ensemble des CMI affect\xE9s par ce r\xE9cent probl\xE8me de serveur.
Pour plus d'information sur la saisie des disques durs :
http://www.indymedia.org/fr/
Signez la d\xE9claration de solidarit\xE9 avec Indymedia


David et Thierry
tentative de combinaison a base de chevre et de chou. On a enleve les definitions du collectif (le "qui sommes nous" est bien plus complet...) On a enleve l'historique (remplace par des liens vers d'autres sites)

illustration pour la friture

Une vingtaine de sites hors ligne pendant quelques jours, deux cent encore en ligne.

Deux photos de flics effac\xE9es sur un site, des di zai nes de fois clon\xE9es ailleurs.

Quelques IP saisies, des milliers de futures contributions anonymes.

R\xE9sultat : Flics : 22 et quelques, Indymedia : 210 000 (a la louche)

Le 7 octobre 2004, les serveurs sur lesquels le site du CMI de Marseille \xE9tait h\xE9berg\xE9 ont \xE9t\xE9 r\xE9quisitionn\xE9s suite \xE0 des actions conjugu\xE9es de politiciens italiens, de la [[][police suisse]], du z\xE9l\xE9 [[][bureau f\xE9d\xE9ral d'investigation am\xE9ricain]], de la collaboration sans r\xE9sistance de Rackspace. Bien que les disques durs ont \xE9t\xE9 rendus le 13 octobre probablement apr\xE8s avoir \xE9t\xE9s copi\xE9s et trafiqu\xE9s, le cadre juridique pr\xE9cis dans lequel la saisie a eu lieu reste inconnu. Les tenants du pouvoir trouveront toujours des motifs judiciaires pour tenter d'\xE9craser ce qui les d\xE9range.

Si cette aventure peut passer pour une validation dans l'action et la lutte pour le r\xE9seau indymedia, l'avertissement est clair. Il n'y aura plus de prise offerte au r\xE9pressif ou a l'arbitraire quand tou-te-s serons les m\xE9dias, ouverts, autonomes, horizontaux et ancr\xE9s localement.

Signez la p\xE9tition de solidarit\xE9,

ANNONCEZ, COMMENTEZ, PUBLIEZ

PARTICIPEZ AU COLLECTIF

DEVENEZ LE MEDIA!


liens generaux qu'il reste a integrer :

http://nice.indymedia.org/rubrique_theme.php3?id_mot=12

http://www.indymedia.org/en/static/fbi.shtml
Topic attachments
I Attachment Action Size Date Who Comment
ombre.pngpng ombre.png manage 115 K 27 Oct 2004 - 03:46 UnknownUser illustration pour la friture
Topic revision: r10 - 27 Oct 2004, DaViD
This site is powered by FoswikiCopyright © by the contributing authors. All material on this collaboration platform is the property of the contributing authors.
Ideas, requests, problems regarding Foswiki? Send feedback